Convalescence et prĂ©paration de la cĂ©rĂ©monie de remise de ma LĂ©gion d’Honneur.

Entre mon dernier post qui date du 28 aoĂ»t et aujourd’hui, j’ai hĂ©ritĂ© d’un nouveau genou. J’ai donc Ă©tĂ© contrainte de rĂ©duire grand nombre de mes activitĂ©s, Ă©criture, dĂ©placements, rencontres, etc.

Mais maintenant que je reprends du poil de la bĂŞte et que les choses rentrent peu Ă  peu dans l’ordre, je suis ravie de pouvoir renouer avec le monde, avec la vie, avec l’Ă©criture !

Au niveau de mon actu : Tranquille comme Baptiste (Syros) est sorti et j’attends vos retours avec grande impatience.

Très occupĂ©e aussi Ă  organiser la cĂ©rĂ©monie de ma remise de LĂ©gion d’Honneur ce qui n’est pas simple du tout.

Dans un premier temps, il m’a fallu trouver un parrain ou une marraine, une personne qui a elle-mĂŞme dĂ©jĂ  Ă©tĂ© dĂ©corĂ©e de cet insigne Honneur. Comme dans la vie de tous les jours, on ne croise que très peu ce genre de personnalitĂ©s, la mission s’est rĂ©vĂ©lĂ©e assez ardue. Mais c’est chose faite et je vous rĂ©vĂ©lerai le nom de mon parrain dès qu’il sera validĂ© par les instances compĂ©tentes.

Ensuite, il faut trouver un lieu où organiser la cérémonie.

Mon rĂŞve, dans l’absolu, aurait Ă©tĂ© d’organiser celle-ci au MusĂ©e de L’histoire de l’immigration, lieu hautement symbolique en ce qui me concerne. Mais les rĂŞves ont un prix et celui-ci n’est pas Ă  la hauteur de ma bourse, hĂ©las.

Ensuite, il faut prĂ©parer un discours… J’y travaille. Je pense que je serai morte de trac, d’Ă©motion, de tout mais il va falloir en passer par lĂ .

Je ne manquerai pas de vous tenir informés de la suite des événements.

 

 

 

La LĂ©gion d’Honneur !

16 juillet 22h30 : Alors que valises bouclĂ©es, je m’apprĂŞtais Ă  partir en vacances le lendemain matin, un sms tombe m’annonçant l’incroyable nouvelle : FĂ©licitations pour ta LĂ©gion d’Honneur !

IncrĂ©dulitĂ©, Ă©motion, fiertĂ©, joie, la palette des sentiments qui se sont mis Ă  dĂ©filer est si large qu’il m’a fallu plusieurs jours pour prendre la mesure de l’Honneur qui m’est rendu et pouvoir apprĂ©hender ce que cela signifie pour moi.

Cette mĂ©daille c’est d’abord Ă  mes parents qu’elle revient, petits juifs polonais, tailleur, couturière, arrivĂ©s dans les annĂ©es 30 et qui auront connu l’horreur de la guerre et la perte de certains des leurs. Ils n’en repartiront pas moins de l’avant, Ă©levant leurs enfants dans l’amour de cette France qui les avait pourtant si cruellement rejetĂ©s.

C’est aussi Ă  mes grands-parents, maternels et paternels, dont aucun ne parlait le français qu’elle revient.

Et enfin, c’est aussi et surtout aux millions d’âmes, sans nom et sans sĂ©pulture, dont je me suis donnĂ© pour mission de perpĂ©tuer la mĂ©moire par le biais de ma plume, de mes histoires, de mes rencontres…

Une telle reconnaissance me touche au-delà de tout ce que je pouvais espérer en devenant auteur de littérature pour la jeunesse.

Merci !

 

 

Vacances… Vraiment ?

Cette année scolaire 2017-2018 fut un bon cru.

Peu de déconvenues et beaucoup de magnifiques rencontres et de merveilleux moments, ainsi que quelques salons des plus sympathiques.

Finis, pour quelque temps, les dĂ©placements, les trains, les avions, les cars, les hĂ´tels, les grèves…

Les profs et les enfants sont en vacances… ou presque.

Mais les auteurs, que font-ils de leur été ?

Pour les autres, je ne sais pas trop, mais moi, j’entre en Ă©criture pour de longs mois… Jusqu’en dĂ©cembre, en fait. MĂŞme si, cette annĂ©e, de nombreux projets sont susceptibles de dĂ©marrer dès la rentrĂ©e, ce n’est qu’en 2019 que je reprendrai pour la 21ème annĂ©e consĂ©cutive mon bâton de pèlerin.

D’ici lĂ , j’aurai beaucoup beaucoup, Ă©crit: seule ou magnifiquement accompagnĂ©e : Pascal, Nancy, Matthieu et… Je ne vous en dis pas plus pour le moment.

Je vais donc mettre mon site en pause estivale et vous souhaite à tous le plus merveilleux des étés à lire, lire et lire encore.

 

 

 

Une sacrée leçon de vie !

Une rencontre exceptionnelle avec une classe exceptionnelle d’enfants “grains de sable”

Collège Simone Veil à Châteaurenard
Classe de 6eme
La Prof : Anne V.
La classe : 4 AVS, et 19 enfants avec chacun un ou plusieurs grain de sable, si nombreux qu'à eux tous ils pourraient en construire un château, me disent-ils.

Ils me recensent leurs grains de sable ; dyspraxie, dysorthographie, dyslexie, dyscalculie, dysgraphie, multidys, prĂ©cocitĂ©, hĂ©miplĂ©gie…
ils m’ont Ă©crit une pièce en un acte.
Extraits :

“Le grain de sable qui est le plus frĂ©quent dans la classe c’est celui de la dyslexie. Dans la classe on est nombreux Ă  l’avoir celui-lĂ  et il nous complique bien la vie.
Moi, en plus d’avoir une dyslexie j’ai un cocktail de grains de sable qui s’appellent dysorthographie, dysgraphie.

J’ai du mal Ă  me repĂ©rer dans l’espace et j’Ă©cris comme un chat, tout petit, et je n’arrive pas Ă  me relire…”
Une rencontre avec des enfants qui me donnent Ă  moi, l’adulte, une sacrĂ©e leçon de vie. 

une nouvelle page…

Une page se ferme, une autre s’ouvre…

Que cette annĂ©e 2018 soit source pour vous, chers lecteurs, de joies, de bonheurs et d’une infinitĂ© de plaisirs de lectures…

Ă€ partir de la mi-janvier, je repartirai sur les routes de France, de Navarre, de Suisse et d’ailleurs, Ă  votre rencontre, pour Ă©changer, partager, s’Ă©mouvoir ensemble.

Je vous dis Ă  très bientĂ´t…

Et pour bien commencer l’annĂ©e, que diriez vous d’une bonne dose d’humour et d’aventures…

Un dĂ©placement mouvementĂ©…

Panne Ă©lectrique Ă  Montparnasse au dĂ©part, pluies torrentielles, retard du TER au retour, TGV attrapĂ© au vol dans un improbable sprint…

Mais au milieu de tout ça, de superbes rencontres avec les CM2, les 6ème et les 3ème du Collège Saint-Jean Bosco de Gabarret.

Un grand merci aux enseignantes, Laurence, Hélène, et Patricia pour la chaleur et la qualité de leur accueil.

Un grand merci Ă©galement aux Ă©lèves pour leur enthousiasme, leur curiositĂ©, leur bonne humeur…

Ce fut un vrai bonheur !

Petit message perso Ă  l’intention de la classe de 6ème d’un collège de Bastia

Chers enfants,

J’ai Ă©tĂ© ravie d’apprendre Ă  quel point vous avez apprĂ©ciĂ© mon livre Momo, petit prince des Bleuets. Je suis toute aussi ravie que vous vous soyez donnĂ© la peine de me le faire savoir en m’envoyant de très gentils messages.

Seulement, chacun de vous me posant un bon nombre de questions concernant mon livre, et cela  sans vous ĂŞtre consultĂ©s pour savoir qui demanderait quoi, je me retrouve quelque peu submergĂ©e et dans l’impossibilitĂ© de vous rĂ©pondre de manière individuelle. Cela me prendrait un temps dont je ne dispose pas, mes journĂ©es Ă©tant remplies par mon Ă©criture, mes dĂ©placements, mes salons, etc…

Alors, sachant que vous consultez tous mon site pour y trouver mon contact, je rĂ©itère ici ma proposition que j’ai dĂ©jĂ  faite Ă  certains d’entre vous: Ă  savoir, de demander Ă  votre prof de Français de se mettre en rapport avec moi afin d’organiser soit une rencontre physique, soit une rencontre par skype, soit tout autre moyen Ă  sa convenance afin que nous puissions Ă©changer autour de Momo petit prince des Bleuets

Bien amicalement

Yaël Hassan