Un poids sur le cœur

Moi, Marjorie, en quatrième, marre des Ă©tiquettes. Ma mère dit que je suis ronde. Mon père utilise l’adjectif enveloppĂ©e. Ma grand-mère celui de boulotte. Mon grand-père me trouve gironde, ma tante pulpeuse, mon oncle gĂ©nĂ©reuse. Pour tout le reste de la terre, je suis grosse !”