Retour sur un salon d’exception

Il est assez rare que l’on ne rentre pas satisfait d’un salon. Si les ventes ne sont pas toujours au rendez-vous, il en reste toujours le souvenir d’une ou de plusieurs rencontres.

Ă€ Soissons, j’ai rencontrĂ© les classes de 6ème et 5ème de trois collèges : Lamartine, GĂ©rard Philippe et Saint-Paul dans trois quartiers très diffĂ©rents avec des publics tout aussi diffĂ©rents. Chacune de ces rencontres principalement ciblĂ©e autour de Momo et de Sacha Ă  Macha, a Ă©tĂ© prĂ©parĂ©e avec soin, que ce soit au niveau des questions ou des travaux en amont.

Puis, j’ai pu assister au spectacle “Lettre Ă  un soldat d’Allah, d’après le texte de Karim Akouche, magnifiquement interprĂ©tĂ© par Raouf.

J’ai eu la chance insigne de passer du temps avec Karim pendant le salon et de pouvoir prolonger cette conversation passionnĂ©e et passionnante.

j’ai Ă©galement eu l’immense honneur d’avoir pour autre voisin de dĂ©dicaces, l’illustre Bertrand Vergely qui, durant des deux jours, m’a communiquĂ© son “Sens de la vie!”

Et enfin, j’ai eu la joie de faire la connaissance d’Antoine et Isabelle Chereau dont je n’avais encore jamais croisĂ© le chemin. VoilĂ  qui est fait et j’en suis enchantĂ©e !

Auteur : YaĂ«l Hassan

Née dans les années 50 du siècle dernier, Yaël Hassan a attendu la quarantaine bien sonnée pour réaliser le rêve qu'elle n'avait jamais osé faire : Ecrire...