Vive la rentrée !

Ça y est ! Les enfants ont repris le chemin de l’Ă©cole, après un Ă©tĂ© qui, je n’en doute pas, fut riche en lectures de toutes sortes.

La rentrĂ©e pour les auteurs et autrices, c’est des salons, des rencontres, des sorties de livres, des sĂ©lections pour des prix et de nouveaux projets en pagaille.

Les rencontres scolaires ne dĂ©butant vraiment qu’au mois de janvier, nous en parlerons plus tard mais n’hĂ©sitez pas, d’ores et dĂ©jĂ , Ă  me contacter pour bloquer des dates car le calendrier se remplit vite.

Pour l’instant, je suis très heureuse de vous annoncer la sortie de de nouveaux livres. Mytho, co-Ă©crit avec Pascal Brissy, et le tome 1 de Lilou, ma vie comme sur des roulettes, tous deux publiĂ©s chez Auzou.

Le premier salon du livre de la rentrĂ©e s’est dĂ©roulĂ© Ă  Morges, en Suisse, oĂą j’ai eu l’immense bonheur de retrouver la plus grand dame de la littĂ©rature jeunesse, Susie Morgenstern. .

Le gang des Chevalières !

Un roman d’aventures (ou presque)

Galerie introuvable !

Présentation officielle, ce matin, au Café des Editeurs, de mon roman de la rentrée chez Syros.

Il ne paraĂ®tra que le 07/09/2017, mais voilĂ  dĂ©jĂ  de quoi vous mettre l’eau Ă  la bouche :

“Un Ă©crivain dĂ©butant tente d’Ă©crire coĂ»te que coĂ»te un roman d’aventures.”

“Novateur, dĂ©complexĂ©, imaginatif et bourrĂ© d’humour !”

Une histoire Ă  mourir de rire, oĂą YaĂ«l Hassan s’autorise toutes les audaces formelles, oĂą le personnage de l’apprenti-Ă©crivain ne cesse d’interrompre son rĂ©cit pour nous livrer ses doutes et ses Ă©tats d’âme.

Un livre qui nous fait toucher du doigt les ficelles du processus créatif : notre auteur saura se sortir des situations romanesques les plus inextricables !

Un vrai cours d’Ă©criture autour du genre du roman d’aventures.

 

 

 

 

Sortie en mai… Sortie en mai… Sortie en mai…

Il va vous falloir patienter encore un peu mais j’en aime tellement la couv’ que je ne peux rĂ©sister au plaisir de vous la montrer. Il s’agit d’une des histoires les plus Ă©mouvantes qu’il m’ai Ă©tĂ© donnĂ© d’Ă©crire.

Un grand merci Ă  FrĂ©dĂ©rique Elbaz, mon Ă©ditrice des Editions du Mercredi, d’avoir permis Ă  ce texte d’exister.