Quand les enfants Finaly devinrent une affaire d’Ă©tat

41
Quand les enfants Finaly devient une affaire d’Ă©tat, ScrinĂ©o, 2015

L’affaire des enfants Finaly est l’histoire rocambolesque de deux orphelins juifs dont le sort, dans l’immédiate après guerre, va donner lieu à une véritable affaire d’état. A la fin de la guerre, la tante des Enfants Finaly veut récupérer ses neveux orphelins confiés quelques années auparavant à la directrice de la Crèche Municipale de Grenoble. C’est là que l’affaire commence, car mademoiselle Brun décide de faire baptiser les deux petits garçons et refusent de les rendre. S’ensuit une très longue cavale pour les deux enfants, de couvent en couvent, de monastère en monastère, en France, en Suisse, en Espagne. Ils seront cachés, ballottés, déguisés, enfermés, isolés et ce pendant huit longues années au terme desquelles ils retrouveront leur famille maternelle installée en Israël.

Biographie des enfants Finaly : 
En 1944, peu avant la déportation de leurs parents dans un camp de concentration, Gérald et Robert Finaly, âgés respectivement de deux et trois ans, sont cachés et confiés à une directrice de crèche à Grenoble.
À la fin de la Seconde Guerre mondiale, leur tante demande la garde des deux orphelins mais elle se heurte au refus de la directrice de crèche qui les protégeait.
Après avoir été baptisés alors qu’ils étaient de confession juive, Gérald et Robert Finaly ont été cachés, ballotés, déguisés, enfermés, isolés et ce pendant huit longues années.
Ce n’est qu’en 1953 qu’ils retrouveront leur famille maternelle installée en Israël.