Montreuil… 20 dĂ©jĂ  ou 20 ans après ?

Je me souviens comme si c’Ă©tait hier de mon premier Montreuil, il y a 20 ans. Le salon se tenait alors sous chapiteau. Dans mon souvenir, mais peut-ĂŞtre me trompĂ©-je, il pleuvait Ă  torrent, ce jour lĂ . Je venais de publier mon premier roman, Un grand-père tombĂ© du ciel, et pour moi Montreuil c’Ă©tait la consĂ©cration…  J’Ă©tais submergĂ©e d’Ă©motion!

En 20 ans, je n’ai jamais ratĂ© un Montreuil et j’y serai, cette fois encore, envers et contre tout.

20 ans ça se fête non ? 

Alors, je vous attends !

Horaires de mes dédicaces :

Samedi: de 11H00 Ă  13H00 : Utopiques

de 13H30 Ă  15H00 : Syros

Lundi :   de 13H00  à 14h30: Syros

5H00 Ă  17H00 Editions du Pourquoi pas ?

Montreuil et moi

1355_SLPJ_SALON_AFF_40x60_Mise en page 1Cela sera mon 20ème Montreuil ! Vingt ans dĂ©jĂ  que j’y Ă©tais invitĂ©e pour la première fois l’annĂ©e de la sortie de mon premier roman : Un Grand-père tombĂ© du ciel, publiĂ© chez Casterman. Le salon se tenait Ă  cette Ă©poque sous chapiteau. Et pour moi, qui arrivais lĂ  « accidentellement, c’Ă©tait d’une telle Ă©motion ! Ă€ ce premier Montreuil, j’ignorais que 20 ans plus tard, j’y reviendrais encore, que j’aurais une cinquantaine de publications derrière moi dont certaines seraient vendues Ă  des dizaines de milliers d’exemplaires. Oui, j’aime Montreuil pour les gens que l’on y croise, pour les amis que l’on y revoit, pour les lecteurs qui vous tĂ©moignent de leur sympathie, pour les enfants qui s’y Ă©merveillent, pour les Ă©diteurs qui sont aux petits soins. Pour autant, je pense porter Ă  Montreuil un amour unilatĂ©ral… Mais ça, c’est une autre histoire !